Pour le projet

Si vous rencontrez des difficultés pour exécuter le serveur «dnsmasq» sur un interface particulière parce qu'il vous dit qu'il existe déjà, vous devez le lancer avec l'option de «binding».

Voici la commande qui permet de le lancer directement depuis la console et sans l'utilisation d'un fichier de configuration :

sudo dnsmasq -d -z -i $INTERFACE -F 10.20.30.100,10.20.30.150,255.255.255.0 -O 6,8.8.8.8,8.8.4.4

les options sont les suivantes :

  • -d : lancement en mode interactif -> utile pour savoir ce que fait le serveur ;
  • -z : lancement en mode « binding » -> le serveur s'occupe de la seule interface indiquée ce qui permet d'avoir plusieurs instances de dnsmasq ;
  • -i : l'interface où le serveur va dialoguer avec les clients ;
  • -F : la plage d'adresse à fournir aux clients ;
  • -O : définir l'option 6 du DHCP qui permet de fournir des adresses de serveur DNS (ici, ceux de Google).

Attention : pour fonctionner il faut que l'interface sur laquelle est accroché le serveur soit configurer avec une adresse compatible avec la plage d'adresse proposée (ici, par exemple en 10.20.30.254/24).

 

 

Nouvelle VM

Une nouvelle VM est mise à votre disposition, elle permet d'utiliser systemd dans un conteneur LXC.

La nouvelle VM est .